Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Tribune de Vaucresson

La Tribune de Vaucresson

Blog interactif d'information


Circulez, il n’y a rien à voir !!

Publié par Jerome DEPRIMOZ sur 10 Mars 2017, 20:14pm

Catégories : #Vie Municipale

Lors du conseil du 9 mars 2017, Mme le Maire n’a pas jugé utile de s’exprimer spontanément sur sa récente condamnation. Il aura fallu qu’un conseiller de l’opposition l’interroge en fin de réunion pour connaitre sa position sur un sujet qui intéresse toute la ville.

Et là on découvre que finalement Mme le Maire considère que 5 000 € d’amende ce n’est pas un gros montant (par rapport à ce qu’elle aurait pu avoir !) et qu’elle va donc le payer de sa poche. Elle a par ailleurs indiqué qu’elle se pourvoyait en cassation.

La procédure va donc se poursuivre, et les frais de justice vont continuer à être supportés par la ville, alors que l'édile de VAucresson n’a pas voulu indiquer le montant des frais jusqu’ici engagés, malgré les demandes répétées d’un conseiller municipal d’opposition.

Tous les seconds couteaux de la majorité municipale, pour une fois au complet, ont volé au secours de Mme le Maire avec véhémence.

D’abord en tentant de minimiser la faute qui de leur point de vue n’est pas si grave que cela, s’offusquant même que les vaucressonnais puissent ne pas apprécier que leur premier magistrat soit condamné (« Vaucresson est une petite ville, une petite condamnation de 5 000€ ce n’est pas comparable à ce que l’on constate dans d’autres grandes villes !!! »). Ensuite en prétendant que « puisqu’il n’y a pas eu de bénéfices financiers, finalement la prise illégale d’intérêts ne devrait pas être condamnable ». En déniant même le bien-fondé de juger une élue sur des questions de morale. En effet pour ces conseillers, la morale étant difficile à définir, on ne peut la condamner !!!

Cependant, pas un de ces élus ne s’est ému des dépenses importantes supportées par la ville dans cette affaire.

Pas un de ces fidèles colistiers de Mme le Maire n’a semblé comprendre que cette condamnation est de nature à jeter désormais la suspicion sur les méthodes de gestion des affaires de la commune, et qu’elle projette sur notre ville une image néfaste et indigne, contraire à la moralisation de la vie publique souhaitée par beaucoup de vaucressonnais. L’atteinte à l’image de la ville ne semble donc même pas préoccuper ces élus !

Pas un de ces soutiens de Mme le Maire, ne semble accepter que le délit de prise illégale d’intérêt puisse avoir été conçu dans un but de prévention et de dissuasion, afin d’incriminer la confusion des intérêts privés des élus et ceux de la commune. Si la Cour d’appel de Versailles a condamné Mme le Maire pour des raisons d’amitié ayant favorisé une candidature dans un projet en ayant participé aux commissions d’appel d’offres, c’est aussi parce qu’un Maire a un devoir d’exemplarité. Les petites magouilles entre amis, les pratiques de copinages ne devraient pas, selon ces élus de la majorité, être jugées dans une petite ville comme Vaucresson !!

C’est pourquoi, dans la mesure où la faute est en rapport direct avec la gestion municipale, alors que des opérations immobilières d’importance sont de nouveau engagées dans la ville, que d’autres procédures sont en cours à l’encontre de la municipalité, et qu’un climat de suspicion s’est désormais installé dans la ville, il parait difficile que Mme le Maire puisse continuer à conduire avec toute la confiance requise, les affaires de la commune.

Elle aurait donc fait preuve de dignité et de respect des vaucressonnais en proposant au Conseil Municipal sa démission de premier magistrat de la ville de Vaucresson.

Au lieu de cela, elle  a très vite stoppé la discussion en demandant de clore le Conseil Municipal rapidement et énergiquement.

Pour Mme le Maire c’est « Circulez, il n’y a rien à voir. Fermez le ban !!! »

http://www.leparisien.fr/vaucresson-92420/vaucresson-condamnee-la-maire-se-pourvoit-en-cassation-10-03-2017-6751299.php

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents